Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Ma commune / Administration / Tous les services communaux / Environnement / Pensons aux hérissons !

Pensons aux hérissons !

Pour protéger les hérissons, le robot tondeuse dort à la maison.

Avec le retour des beaux jours, le hérisson a clôturé son hibernation et, dès le soir tombé, il part "à la chasse" afin de se nourrir. Habitué de nos pelouses, il paie malheureusement un lourd tribut à l'utilisation des tondeuses-robots qui le blessent.

La solution 

Régler ces appareils de façon à ce qu'ils ne fonctionnent qu'entre 10h et 17h.

Bien pratiques, les tondeuses-robots sont de plus en plus utilisées pour l'entretien des jardins particuliers. Une fois activée, la majorité de celles-ci ne détectent pas la présence de petits animaux… dont celle du hérisson. Ce dernier se met en boule afin de s'en protéger, et essaie alors de s'en extraire mais les lames aiguisées de l'appareil viennent le heurter. Ses blessures (membres amputés, nez entaillé…) sont souvent très graves, réduisant ses chances de survie comme peau de chagrin.

Petit geste, grand résultat

Pour continuer à pouvoir observer ce petit mammifère nocturne (déjà également tellement mis à mal par les pesticides, les piscines où il se noie et la circulation routière) et utile (mangeur de limaces, d'insectes, etc.), il est demandé aux propriétaires de tondeuses-robots de bien vouloir éviter d'utiliser ces machines de nuit et donc de les faire tourner de préférence entre 2h après le lever du soleil et maximum 3h avant son coucher. D'autant plus que, dès le début de l'été, les femelles vont sortir avec leurs petits…

Un projet de règlement communal

Un projet de règlement communal relatif à la conservation de la nature, à la préservation et à l'amélioration du maillage écologique et de la biodiversité est en cours de préparation. Après un travail effectué par le service environnement et le service urbanisme, ce projet de règlement a été soumis, pour avis, aux différents partenaires environnementaux actifs sur le territoire (Commission chemin et environnement, Natagora, Environnement-Dyle, Le contrat de rivière, la police, le DNF...).

Ce projet de règlement sera transmis à l'Union des Villes et des Communes pour relecture juridique et sera soumis au Conseil communal pour approbation et enfin à la tutelle de la Région Wallonne. Ce qui signifie que le parcours administratif prendra plusieurs mois. Nous espérons que ce règlement pourra rentrer en vigueur dès 2022.

Actions sur le document