Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Ma commune / Administration / Tous les services communaux / Environnement / Actualités / Usage domestique des pesticides

Usage domestique des pesticides

Quel impact sur notre santé et sur l'environnement?

Le programme wallon de réduction des pesticides (PWRP) a été mis en place en 2013 dans le cadre de la directive européenne dans le but d’atteindre une utilisation des pesticides compatible avec le développement durable. Il est revu tous les 5 ans et dans cette optique, une enquête publique est ouverte jusqu’au 20 mars 2022 inclus afin que les citoyens puissent donner leur opinion sur les différents thèmes abordés dans le programme (11 au total).

Pour plus d’informations rendez-vous sur le site www.pwrp.be/enquetepublique.

Les thèmes développés dans le PWRP ne concernent pas uniquement les professionnels mais l’ensemble des citoyens notamment pour l’utilisation domestique des pesticides. En effet, un nombre non négligeable de pesticides sont achetés pour un usage domestique. En 2015, 3,69% des ventes de produits phytopharmaceutiques étaient à destination d’un usage non professionnel sur l’ensemble de la Belgique. Selon une enquête menée dans le cadre du rapport sur l’état de l’environnement wallon, en 2019, 34% des ménages wallons utilisaient des pesticides dans leur jardin dont 11% exclusivement ce genre de produits (légère diminution par rapport à 2016).

Les raisons de l’utilisation de ces pesticides pour un usage domestique sont multiples et les méthodes d’applications sont tout aussi diversifiées. Leur application peut se faire autant en intérieur (répulsifs pour insectes) qu’en extérieur (élimination des mauvaises herbes).

Ces usages domestiques ne sont pas anodins et peuvent avoir un impact sur l’environnement, sur la biodiversité et également sur la santé des utilisateurs et de leur entourage.

Les effets peuvent être aigus ou chroniques et dépendent du type de produit, de la concentration utilisée ainsi que de la durée d’exposition au produit. Les étiquettes des pesticides sont munies de pictogrammes indiquant les dangers des substances. Les indications d’emploi notées également sur les étiquettes permettent de limiter les risques de contamination.

Certaines personnes sont plus à risque de développer des effets graves sur la santé comme les jeunes enfants, les femmes enceintes ou allaitantes (risques pour le fœtus ou le bébé), les personnes ayant des antécédents de maladies chroniques (asthme, cancers…) ou les personnes âgées.

L’utilisation de méthodes alternatives (par exemple des moustiquaires, des lumières UV, des tapettes, des pièges à insectes, des huiles essentielles…) reste le meilleur choix pour éviter tout effet indésirable lié à l’utilisation domestiques des pesticides. S’il n’est pas possible d’employer d’autres techniques que les pesticides, il est important de respecter les précautions d’emploi pour limiter les risques de contamination.

Informations pratiques sur une utilisation adéquate des pesticides pour les particuliers :

  • Lire attentivement les consignes d’utilisation avant usage
  • Éloigner de la source les personnes à risque ainsi que les animaux de compagnies
  • Porter des gants conformes en nitrile ou en néoprène, un masque, des lunettes, des vêtements de protection imperméables et des bottes
  • Éliminer les contenants dans un recyparc

Pour plus d’informations sur l’emploi des pesticides ou des méthodes alternatives, vous pouvez toujours prendre contact avec les jardineries professionnelles.

Actions sur le document