Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Ma commune / Administration / Tous les services communaux / Communication / Actualités / COVID-19 : le point sur la vaccination

COVID-19 : le point sur la vaccination

Toutes les informations officielles et validées scientifiquement sur la vaccination sur jemevaccine.be.

Un vaccin, à quoi ça sert ?

Lorsqu’on tombe malade du fait d’une infection, le système de défense de notre corps, qu’on appelle « le système immunitaire », lutte
contre le microbe qui en est responsable (virus, bactérie…). Il reconnait des substances caractéristiques du microbe (les antigènes)
et fabrique des substances destinées à le neutraliser et à l’éliminer : les anticorps. Se faire vacciner, c’est introduire dans notre
organisme un microbe rendu inoffensif ou un morceau de microbe « bien choisi ». Notre système immunitaire réagit en produisant
les mêmes anticorps pour le combattre.

Si par la suite on est infecté par le vrai microbe, nos défenses immunitaires activées par le vaccin peuvent le neutraliser et nous
éviter de tomber malade; c’est la « mémoire immunitaire ».

Depuis le 19ème siècle, la recherche médicale a permis de produire de nombreux vaccins pour nous protéger des maladies infectieuses comme par exemple la rage, le tétanos, la poliomyélite, la fièvre jaune, la rougeole, la diphtérie, la grippe et bien d’autres… 

Les vaccins contre la COVID-19

Ces premiers vaccins (Vaccin des firmes Pfizer et Moderna) qui nous arrivent sont constitués d’une molécule appelée ARN messager (mRNA) qui contient les informations pour que notre propre corps produise de manière transitoire l’antigène. L’antigène provoquera alors une réponse immunitaire et produira les anticorps visant à détruire le virus.
Pour ces vaccins, deux doses seront nécessaires. La deuxième devra être injectée trois semaines (21 jours) pour le vaccin Pfizer
et quatre semaines (28 jours) pour le vaccin Moderna après la première dose. Ce sont des vaccins très protecteurs contre la maladie
(près de 95% de protection totale).

Priorité aux aînés et au personnel en Maison de repos

L’objectif est qu’au moins 70% de la population soit vaccinée pour assurer une immunité collective. Mais tout le monde ne peut être vacciné en même temps. En s’appuyant sur l’avis des experts, le Conseil Supérieur de la Santé a défini des publics prioritaires et des phases successives d’accès à la vaccination. En premier, ce sont les personnes âgées vivant en maison de repos et le personnel de ces institutions.

Pourquoi me faire vacciner ?

La première raison, c’est d’éviter d’avoir la COVID-19 dont les conséquences peuvent être graves. C’est la manière la plus
efficace pour se protéger. La vaccination contribuera aussi à soulager la surcharge des hôpitaux. 

Enfin, lorsqu’un grand nombre de personnes seront vaccinées, nous pourrons reprendre des activités plus normales, tout en respectant, dans un premier temps, les gestes barrières.

Quels sont les risques de la vaccination COVID-19 ?

Comme tous les médicaments, les vaccins peuvent provoquer des effets indésirables transitoires : de la fièvre, de la fatigue, des
maux de tête ou une réaction locale à l’endroit de la piqure (douleur, rougeur, gonflement), etc...
Dans de très rares cas, une réaction plus sévère (allergie) peut également être observée.
On n’a pas détecté d’autre effet indésirable grave ou de longue durée à ce jour, mais, vu que le vaccin est nouveau, ce risque ne peut
jamais être totalement exclu.

Campagne de vaccination

Centres de vaccination

La Région wallone a défini les centres de vaccination. En Brabant wallon, le centre majeur est le PAM à Court-Saint-Etienne. Il y a 4 centres de proximité, Braine-l'Alleud, Wavre, Perwez et Tubize. Les centres devraient être opérationnels pour fin mars 2021.

Le plan de vaccination

ATTENTION : Ceci est une projection théorique. Tout dépendra de la définition des groupes-cibles, de la méthodologie qui est toujours en cours d'examen et de l’approvisionnement des différents vaccins. 

Convocations

Les citoyens ne devront pas s'inscire pour se faire vacciner mais seront convoqués par courrier sur base du registre national. Si le vaccin nécessite 2 doses, il y aura 2 convocations.

L'ordre de vaccination devrait être le suivant : 

  • les personnes âgées de 65 ans et +
  • les personnes de 45 ans et + à risque
  • les fonctions dites "essentielles" socialement ou économiquement (liste encore à déterminer)
  • le reste de la population

Bénévoles vaccination 

Si vous souhaitez poser votre candidature comme bénévole pour la vaccination, nous vous remercions (énormément) et nous vous invitons à la faire via la plateforme solidaire de l'Aviq

Sites de références

Pour les professionnels de la santé : jevaccine.be
Pour les citoyens : jemevaccine.be

Restons solidaires

Chacun peut aider à freiner la circulation du virus ! C'est une solidarité indispensable envers les plus fragiles et les soignants. On nous parle de vaccination mais vérifions nos sources pour avoir les bonnes informations et utilisons les sites officiels. Dès que nous aurons des données concrètes et officielles, nous ne manquerons pas de tous vous en informer.

Actions sur le document
Communication