Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Ma commune / Administration / Tous les services communaux / Transition et participation / Actualités / Budget participatif # 1 - Une chaufferie écologique : non peut-être !

Budget participatif # 1 - Une chaufferie écologique : non peut-être !

Ça y est, demain on creuse. Enfin ! Quatrième projet du budget participatif 2020 à entrer dans sa phase concrète, le projet GreenDyle, de la petite coopérative citoyenne du quartier Dyle Morimont dans le Loupoigne historique sort de sa période de gestation.

Avec une assise légale bien solide grâce aux subventions de la Ville de Genappe. Moins visible que ne le sera la chaufferie une fois installée, le travail en amont se termine et on s'apprête à commencer les tranchées pour enterrer le réseau de chaleur.

Au beau milieu de la zone agricole du projet Indrani. D’abord, il a fallu défricher le cadre légal des nouvelles directives de la région. Nous avons travaillé en étroite collaboration avec le Cabinet Equal spécialiste dans les droits relatifs aux nouvelles énergies.
Ce travail a permis de finaliser la chaîne complète des contrats modèles qui seront nécessaires et de le faire de manière à ce que tout ce travail puisse être réutilisable par des projets similaires.

Tout d’abord, il fallait définir les statuts de la Coopérative en y incorporant les impératifs des nouvelles réglementations dans le cadre des opérateurs réseau de chaleur. Il fallait également rédiger le plan d’affaire associé. Celui-ci permettra à un projet similaire d’avoir un modèle standard.

Nous avons également étudié toutes les inconnues techniques. Tout cela est derrière nous !

Nous avons maintenant la configuration finale de la chaufferie qui sera achetée chez Coopeos. Sur base de cela, nous avons modélisé le contrat liant l’opérateur de chaleur aux fournisseurs techniques afin de respecter tous les engagements de qualité de service qui nous incomberont afin de permettre à d’autres projets d’en bénéficier.

Et enfin, le plus visible pour nos futurs coopérateurs et nos voisins futurs clients: Le contrat d’utilisateurs.
Encore plus important, notre modèle économique pourra facilement être utilisé pour d’autres projets de mise en commun d’infrastructure et pas uniquement pour produire de la chaleur !

Beaucoup reste à faire. Le plus important sera de bien documenter tout cela afin d’assurer la pérennité et la portabilité des documents et des modèles ainsi que concrétiser l’implantation de la chaufferie pour brûler nos premières plaquettes fin août.

Actions sur le document