Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Ma commune / Administration / Tous les services communaux / Environnement / Actualités / Plan Local de Propreté - Action "Rubalise"

Plan Local de Propreté - Action "Rubalise"

Genappe lance une nouvelle action pour traquer les auteurs de dépôts sauvages, avec amende à la clé pour ceux qui porte atteinte à la propreté de l’entité !

Mais, qu’est-ce qu’un dépôt sauvage ?

Il s’agit d’un dépôt clandestin effectué par une personne qui se débarrasse de ses ordures de façon intentionnelle et cela dans le non-respect des règles en vigueur.
Soit des abandons de sacs-poubelle (sacs noirs, déchets ménagers, PMC), des abandons d’encombrants, des ordures ménagères sorties avant la date légale des collectes, et des déchets laissés par terre près des poubelles publiques.

Pourquoi la ville fait ce genre d’opération ?

Les responsables communaux veulent préserver la propreté au sein de Genappe en se référant au Plan Local de Propreté 2020-2024.
Les enquêtes visent, dès lors, à :

  • Diminuer les saletés
  • Conscientiser à la règlementation liée à la collecte des déchets
  • Sensibiliser au tri
  • Lutter contre l’incivisme de certains

Comment se déroule l’action ?

  1. Un(e) agent(e) de la Propreté publique effectue sa tournée quotidienne (ramassage des poubelles et vidage des bornes). Soudain, il repère un dépôt sauvage.
  2. Il/elle le signale à son chef d’équipe puis « sécurise le périmètre » de la contravention avec un ruban rubalise (soit une marque visuelle pour attirer l’attention sur le fait que la commune agit).
  3. Il/elle place une affiche explicative sur la rubalise (modèle ci-dessous) et prend en photographies le dépôt (publications sur le Facebook de la commune et sur le site officiel communal).
  4. 48 heures sont laissées aux responsables de ces incivilités pour retirer ces saletés.
  5. Passé ce délai de deux jours, les agents constatateurs ouvrent un dossier de sanction administrative. L’enquête commence alors. Les éléments sont retirés et amenés au Service Environnement pour tri et fouilles (recherches d’indices sur les propriétaires recueillis dans les sacs illégaux).
  6. Le responsable, une fois identifié, se voit contraint de payer son délit (jusqu’à 250€).
Actions sur le document
Environnement