Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Ma commune / Administration / Tous les services communaux / Communication / Actualités / COVID - 19 : Pas de nanoparticules d'argent dans les masques distribués à Genappe !

COVID - 19 : Pas de nanoparticules d'argent dans les masques distribués à Genappe !

Les médias nous ont informés ces derniers jours de la dangerosité potentielle de certains masques lavables (dont ceux venant de la société Avrox). En effet, les tissus contiendraient des nanoparticules toxiques qui inhalées peuvent être dangereuses, notamment pour les voies respiratoires.

Le Collège communal tient à vous rassurer sur les masques distribués à Genappe en avril dernier. Ils ne contiennent pas de nanoparticules d'argent. 

La finition antibactérienne des masques lavables est bien conforme aux normes OECD 406 (sensibilité cutanée), OECD 209 / 302B (biodégradable) et sans aucun ion d'argent. Ils sont également conformes aux réglementations REACH* et OEKO-TEX 100*.

*REACH (obligation d’enregistrement, Evaluation et Autorisation, restriction des produits Chimiques) est la réglementation la plus complète et la plus poussée en matière de législations environnementales en application au sein de l'Union Européenne.

*Oeko-Tex est un label international qui est attribué à chaque entreprise textile qui répondent à la norme Oeko-Tex. Cette norme a été créée en 1992 par un institut de recherche allemand, dans le but de contrôler la qualité des tissus (et du processus complet de fabrication pour les tissus transformés) et de s'assurer qu'ils ne soient pas nocifs pour la santé de leurs consommateurs.

Antibacterial teckpack technical information EN

Antibacterial teckpack informations techniques FR

RAPPORT DE TESTS
Le rapport de tests, indique qu'après la période de contact, aucune altération structurelle dans la monocouche cellulaire sous ou autour de l'échantillon, n'a été observée. Les cellules maintiennent l'intégration de la membrane cellulaire et il n'y a aucune preuve ou autre altération de vacuolisation cytoplasmique suggérant des dommages cellulaires.

L'évaluation de la cytotoxicité (propriété d'un agent chimique ou biologique à être toxique pour les cellules, éventuellement jusqu'à les détruire), est bonne puisque les tests de contact direct se sont révélés bons. 

 

Actions sur le document
Communication