Baisy-Thy

Le nom de Baisy apparaît dans l'histoire vers l'an 1000. C'était alors un domaine appartenant à la fille du Duc de Lotharingie, mère de Godefroid de Bouillon né à Baisy-Thy en 1061, lequel participa à la 1ère croisade et à la prise de Jérusalem en 1099.
L'église, dédiée à Saint Hubert, reconstruite en 1763, renferme de belles boiseries et quelques anciennes pierres tombales dont la plus remarquable est celle des Camargo placée à l'entrée.
 
vilBais.jpg
Chapelle Notre Dame de Luxembourg
 
Baisy possède aussi de nombreuses chapelles dont certaines sont très belles comme par exemple la chapelle de Notre-Dame de Luxembourg. Ses campagnes sont parsemées de magnifiques grandes fermes carrées de style brabançon. Ce sont :la ferme de l'Auditeur situéeprès de l'église, la ferme de Bois-St-Jean, ancienne propriété de l'ordre de Malte (commanderie de Vaillanpont); les fermes de Bongré et de Gémioncourt, anciennes propriétés de l'abbaye de Villers-la-Ville (cette dernière accueillit les premiers moines venus dans le Brabant pour fonder l'abbaye de Villers en 1146); la ferme de la Cour d'Aywiers, ancienne propriété de l'abbaye du même nom, comme la belle ferme d'Agnissart. Mentionnons aussi l'arbre Sainte Anne d'où l'on jouit d'un beau point de vue. La tradition veut que Napoléon s'y arrêta pour surveiller la progression de ses troupes vers Waterloo.

Le 16 juin 1815, une sanglante bataille se déroula au lieu-dit "Les Quatre-bras". Quelques monuments rappellent ces tragiques événements : sur la route vers Charleroi, le monument Brunswick à 400 m du carrefour, à gauche. Le duc de Brunswick fut mortellement blessé lors de cette bataille. A 800 m plus au sud, sur la ferme de Gémioncourt; une plaque rappelle la mémoire des soldats français tombés devant ses murs. Le long de la route, en direction de Nivelles, sur la droite, un monument est dédié à la cavalerie néerlandaise en mémoire des soldats tombés lors de la même bataille. A droite sur la route est érigé le monument britanique. Les troupes britaniques, menée per Wellington en personne, payèrent un lourd tribut lors de la bataille des quatre-Bras. Un peu plus loin, vers Houtain, sur la gauche, un monument aux Belges. Ce monument, très sobre, a été érigé "à la mémoire des Belges tués à la Bataille des quatre Bras pour la défense du drapeau et l'honneur des armes". Il s'agit de militaires originaires des régions qui allaient constituer la Belgique de 1830 et qui participèrent à la bataille dans les rangs des armées néerlandaises ou françaises.

Le hameau de Thy, réuni à Baisy en 1810, est très vallonné. Avec son château reconstruit en 1774, son ancien moulin et quelques demeures cossues, il est très agréable à parcourir.

 

 

Actions sur le document
Ville de Genappe
Espace 2000, 3
1470 GENAPPE
Tél. : 067/79.42.00
Fax : 067/79.42.47
Localisation :Genappe 
« Novembre 2018 »
Novembre
LuMaMeJeVeSaDi
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930