Handicontact : On vous en dit sur les services de logements supervisés (SLS)

Dans le cadre de l’axe santé, sous l’échevinat de Madame Bury, nous avons décidé de développer pour vous une rubrique qui vous permettra de trouver une quantité d'informations relatives à, notamment, l'aménagement du logement, au contrat de bail, au précompte immobilier... Ces derniers mois, nous abordons le logement. Il est en effet important de pouvoir être informé un maximum sur toutes ces aides existantes car un logement décent, accessible et adapté à notre situation est un préalable indispensable pour mener notre vie dignement. Pour ce mois de novembre, nous allons vous en dire un peu plus sur les services de logements supervisés (SLS).

Tout d’abord, il vous faut savoir que l’Agence pour une Vie de Qualité (AViQ) agrée​ et finance des services de logements supervisés (SLS). Ces derniers s’adressent à des adultes de tout âge ou à des jeunes à partir de 16 ans qui présentent un handicap mental. Ils apportent un soutien dans les actes quotidiens aux personnes handicapées vivant dans leur propre logement.

Ils offrent une prise en charge à des personnes issues ou non d’un service résidentiel.

Les personnes handicapées logent seules ou en petit groupe (maximum 6 personnes) et sont réellement indépendantes. Les services de logements supervisés veillent néanmoins en permanence au confort physique, psychologique et social des bénéficiaires, en apportant une aide dans la réalisation de leur projet de vie : gestion du budget, une aide à l’hygiène ou à l’alimentation... Un éducateur passe régulièrement mais n’est pas attaché au logement.

Les services de logements supervisés peuvent préparer la personne handicapée à la réinsertion dans un milieu de vie ordinaire.

​​

 

 

Conditions

Certains services prennent en charge des jeunes à partir de 16 ans et d’autres s’occupent d’adultes à partir de 18 ans.

La prise en charge par un SLS n’est pas limitée dans le temps.

Les services demandent une participation financière aux bénéficiaires. Cette participation change en fonction de la situation de la personne handicapée et/ou de sa famille. 

​Comment ?

Tout d’abord, afin de bénéficier de cette aide au niveau de l’AViQ, vous devez remplir ces 4 critères :

  • être de nationalité belge ou être assimilé à une personne de nationalité belge ou résider depuis 5 ans de manière ininterrompue en Belgique ;
  • être domicilié sur le territoire de la Wallonie de langue française (c’est-à-dire dans une des communes wallonnes excepté les 9 communes de la Communauté germanophone) ;
  • avoir moins de 65 ans lors de l’introduction de votre première demande d’intervention ;
  • présenter un handicap. 

Si vous répondez à ces critères

Si vous répondez à ces conditions, vous pouvez solliciter une intervention de l’AViQ et, afin d’analyser vos besoins et d’y apporter une réponse adaptée et efficace, l’AViQ vous invite à prendre contact avec le bureau régional dont vous dépendez.

Pour plus d’informations, votre agent handicontact à la Ville de Genappe, à savoir, Justine Servais, joignable au 067/79.42.39 ou encore via mail à l’adresse justine.servais@genappe.

 

 

Actions sur le document
Ville de Genappe
Espace 2000, 3
1470 GENAPPE
Tél. : 067/79.42.00
Fax : 067/79.42.47
Localisation :Genappe 
 
« Novembre 2017 »
Novembre
LuMaMeJeVeSaDi
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930