Protocole Disparition Seniors au domicile

Un protocole d'accord est signé au sein de la zone de police Nivelles-Genappe pour retrouver rapidement les personnes âgées disparues de chez elles.

De quoi s'agit-il?

Ce type de protocole existe déjà depuis 2013 mais il n'impliquait que les disparitions de seniors vivant en maison de repos. Conscients qu'il fallait étendre cela aux seniors habitant chez eux ou chez un proche, l'asbl Ligue Alzheimer et la Cellule Nationale Personnes Disparues de la Police Fédérale ont mis en place un second protocole.

Pourquoi ?

La maladie d’Alzheimer entraine de la désorientation spatiale et de la déambulation. Ces personnes sont donc sujettes à se perdre ou à disparaitre. Il s’agit de disparition inquiétante pour laquelle une intervention rapide et spécifique est nécessaire. De plus, 70% des personnes atteintes de démence vivent au domicile. Une enquête révèle que plus de 90% des familles et des professionnels sont intéressés par le Protocole Disparition Seniors au Domicile.

L’objectif ?

En cas de disparition d’une personne atteinte de démence, chaque minute compte. Il est donc primordial de débuter rapidement les recherches. De par la vulnérabilité et la désorientation de ces personnes, les recherches sont spécifiques et difficiles pour les services policiers. En effet, les endroits de recherche et la manière de chercher sont différents des autres disparitions. Par exemple, la mémoire à long terme d’une personne atteinte de démence est la plus longtemps conservée. Ces personnes peuvent ainsi être attirées par des lieux référant à leurs souvenirs. Il est donc important de connaître, par exemple, l’ancien domicile ou lieu de travail, l’ancienne caserne militaire, etc. La police a donc besoin d’informations pour débuter les recherches : la photographie de la personne disparue, ses signes distinctifs, ses habitudes, les endroits où elle aime se rendre, etc.

Lors du constat d’une disparition, l’entourage, submergé par le stress ou par méconnaissance, a parfois du mal à donner ces renseignements. Le Protocole Disparition Seniors prévoit donc l’instauration préventive d’une fiche identitaire, pour les personnes atteintes de démence, qui contient les informations nécessaires à la police pour débuter rapidement les recherches. La réalisation de celle-ci, de façon proactive, servira à gagner du temps et à débuter les recherches avec davantage de professionnalisme le cas échéant.

Ceci ne concerne pas uniquement les personnes atteintes de démence ou d'Alzheimer car tout senior peut, du jour au lendemain, devenir confus et se perdre en revenant de ses courses. C'est pourquoi il est très important de remplir cette fiche identitaire et de la tenir à jour. 

Plus d'informations:

Contactez la Ligue Alzheimer ASBL à l'adresse projet@alzheimer.be

 

Actions sur le document
Ville de Genappe
Espace 2000, 3
1470 GENAPPE
Tél. : 067/79.42.00
Fax : 067/79.42.47
Localisation :Genappe 
« Octobre 2018 »
Octobre
LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031